Jacobz

Bonjour, je m’appelle Pam, j’ai 31 ans et j’ai une merveilleuse relation depuis un peu plus de 10 ans. Où je peux tout faire et où je n’ai pas à faire quoi que ce soit. Depuis des années, je reçois des e-mails de mon petit ami avec de belles histoires de sexe. C’est quelque chose qu’il aime faire. En m’envoyant un courrier comme ça. En eux, je ressens les choses les plus étranges et parfois certainement les plus excitantes.

Il a inventé une belle histoire sur un endroit en plein air où les gens font l’amour. C’est dans une forêt non loin de notre maison. Nous y sommes allés une fois et, le soir, on peut y voir des gens faire l’amour. Et pour être honnête, ça m’a rendu assez excité. Mais je ne l’ai pas avoué à mon mec parce que je ne pensais pas que c’était normal que tu couches avec des mecs bizarres. C’était il y a environ un an. Pourtant, elle est restée avec moi tout le temps et de temps en temps, je m’étendais sur mon lit en jouant avec moi-même et avec l’idée qu’on m’emmenait dans les bois. Je jouais donc avec mes seins en bonnet 75c et avec mes petits tétons raides et ma chatte chauve et humide.

J’ai été surpris par ijn kanjer alors que j’avais la télé dans ma chambre et il y avait un film d’une fille qui se laissait baiser dans les bois. Moi-même, j’étais juste en train de tremper ma propre chatte humide avec un gode. Je ne l’avais juste pas entendu rentrer à la maison. J’ai dû admettre que je trouvais cela excitant dans mon fantasme. Mon gars en a ri et m’a dit : “Si tu veux essayer quand même, tu as ma bénédiction. Je venais de me remettre à courir et chaque fois que je marchais, je pensais faire un tour dans les bois là-bas. Mais je ne l’ai pas toujours fait. Il faisait beau en juin et je suis sorti avec mon pantalon de sport et ma chemise de sport moulante. Mon petit ami a ri et m’a dit : ne te faufile pas dans les bois. J’ai ri et je suis parti. Sur le chemin, j’avais toujours quelque chose comme un petit rond, je marchais vite de toute façon.

Voilà, c’est fait. J’ai marché dans les bois et je suis arrivé à la partie où il faut passer par les buissons. Avant cela, je faisais des exercices d’étirement et de stretching. Mon corps tout entier s’appelle walk in. J’ai même eu une sensation d’excitation dans mon corps. Au début, j’ai traversé un morceau. Là, j’ai vu un autre chemin et je l’ai croisé. J’ai regardé autour de moi, le cœur dans la gorge et les mamelons raides de tension. Je n’ai rien vu et j’ai continué à marcher. Soudain, j’ai vu un couple allongé qui faisait effectivement l’amour. J’ai aussi vu deux hommes se tenant derrière des arbres, qui se regardaient et s’arrachaient. Je regardais juste et honnêtement, c’était vraiment un visage très excité. Mais il a décidé de continuer à marcher quand même.

Leave a Reply

Your email address will not be published.